Zoé Thiburs

Motion designer, monteuse et vidéaste
Contacte-moi !

Qui suis-je ?

Je m’appelle Zoé. Je suis née en Normandie en avril 1999. J’ai eu la chance de grandir dans le petit village de Pîtres au milieu de la verdure de la vallée de l’Andelle. Je fais des films depuis une dizaine d’années. Étant dyslexique, la vidéo me permet de m’exprimer plus facilement et plus directement.

J’ai fait un bac en sciences et vie de la terre. J’ai par la suite, j’ai fait un BTS audiovisuel option montage et post-production et une licence professionnelle, spécialisée en motion-design et sound-design. J’ai travaillé pendant deux ans dans une agence digitale et récemment créé ma micro-entreprise.

Mon projet professionnel est de participer à la sensibilisation d’un large public aux questions écologiques. Mon point de vue n’est pas moralisateur, sans blâmer quiconque, j’aimerais montrer qu’il est possible d’évoluer.

Si vous avez des projets en photographie, motion design, montage vidéo ou réalisation de film autour de l’écologie, je serais ravie de vous accompagner sur ces projets. N’hésitez pas à me contacter.

Corélogie

Je me suis rendue en Corée du Sud en 2019, pour y réaliser mon premier documentaire. 

A l’issue de mon BTS audiovisuel, j’avais pour objectif un projet de plus grande envergure. Nous étions à la naissance du mouvement des jeunes pour le climat dont je faisais partie. Il me paraissait évident de traiter le thème de l’écologie pour mon premier documentaire. De plus, j’avais envie de faire un grand voyage et de sortir de ma zone de confort. J’ai choisi la Corée pour y étudier les deux points des plus importants de ma vie : l’écologie et la nourriture.

 

Synopsis :

La conscience écologique coréenne est-elle plus développée que la nôtre du fait des nombreuses avancées technologiques de ce pays ?

Je vous présente ici mon périple à travers ce pays, sur ses routes goudronnées mais aussi de terre qui peinent à résister. Pour ne pas m’éparpiller sur ce vaste sujet qu’est l’écologie, je vous le présente à travers le prisme de l’alimentation : de l’agriculture à la vente, jusqu’à la (sur)consommation. Nous ferons aussi quelques petits détours et divergerons un peu du sujet pour respirer l’air frais des montagnes et de la mer. Nous y rencontrerons de jeunes adultes, un fermier, une moniale bouddhiste mais aussi des expatriés étrangers, tous avec des points de vues plus ou moins divergents sur l’écologie sud-coréenne.

Dans la Corée actuelle, moderne et vivante, où se situe l’écologie ?

Mon futur documentaire sur le jardin de Robert

Le but premier de mon voyage en Corse était de découvrir le jardin de Robert Kran. Suite à l’écoute d’un épisode du podcast « Terre à Terre » de Ruth Stégassy sur France Culture présentant sa collection de fruitiers (écouter le podcast), il est devenu clair dans mon esprit qu’il fallait rendre cette expérience audio plus visuelle.

Je vous laisse découvrir le travail de Robert Kran dans l’article que j’ai écrit sur lui (lire l’article)

Il me paraît évident qu’il faut communiquer sur ce mode d’arboriculture alternatif qui s’adapte au changement climatique. C’est pour cela que je travaille sur un projet de documentaire. Ce film devrait sortir à la fin de l’été 2022. 

 

Ne sois pas timide !

Tu as envie d’en savoir plus sur mes projets ? Je serais ravie de répondre à tes questions.